Qui sommes-nous ?

Nous sommes trois frères qui partageons la même passion :

Yann

Je suis le petit frère. J’habite à Neuilly, à coté de Paris où je travaille sur une super brosse à dent. Je roule 3 à 4 fois par semaine (parfois un peu moins), principalement au départ de chez moi. Je roule principalement sur un Shan de Production Privée, sur un Canyon Nerve AM 6.0 de 2012 et sur un vieux vélo de route Lapierre.

Je suis le coté tout terrain du blog.

Vous pouvez me retrouver sur Twitter, Tumblr, Youtube, Instagram et sur Vimeo.

Tristan

Je suis le grand frère de Yann et le petit frère d’Erwan. Je roule tous les jours pour aller au bureau, c’est un de mes grands plaisirs quotidiens.

Je roule essentiellement sur un pignon fixe Cinelli Vigorelli (lire la description ici) et sur un Commencal Premier Pro (cross country donc) que Yann m’a donné quand il a changé de vélo.

Je suis le côté ville de ce blog. La ville a beaucoup varié : Paris, Londres, Los-Angeles, Sydney..

Vous pouvez aussi me retrouver sur Twitter et sur Instagram.

Erwan

33 ans cette année, je suis l’ainé de cette fratrie de cycliste !

J’habite actuellement non loin de Rennes où j’ai lancé mon entreprise de paysage, et plus précisément de conception écologique de paysage. Ma pratique du vélo est celle de la détente, le soir après le boulot et le week-end. Le travail prend beaucoup de place mais je vais essayer de profiter de l’arrivée des beaux jours pour me remettre en selle !

Côté vélo, après un bon rockrider 520, un scrapper, je roule sur un scott 970 avec des pneus de 29 pouces.

Je serais le côté environnement de ce blog !

Vous pouvez me retrouver sur Twitter, sur mon site et mon blog.

 

Le premier article de ce blog expliquait un peu plus ce qu’on avait envie de faire ici, vous pouvez le retrouver ici.

Cette présentation à jour du 27 novembre 2015, n’hésitez pas à nous contacter si vous avez des questions.

  • Etchelecou

    Bonjour,
    Pourriez-vous me dire avec quelle compagnie de bus vous avez fait le trajet El Calafate – San Carlos de Bariloche et surtout s’il vous a fallu mettre les vélos emballés dans un carton pour le bus ? Merci de votre réponse.
    J’ai moi-même fait la route des lacs argentins et chiliens l’an dernier mais j’ai eu pas mal de difficultés pour faire transporter le vélo de Los Antiguos à San Carlos de Bariloche par bus (mon site etchelec.free.fr).
    Avec mes meilleurs voeux pour 2018 !
    André Etchelecou
    andre.etchelecou@gmail.com