Voyager avec son vélo : en TGV, la SNCF peut mieux faire

Je profite d’être dans le TGV pour écrire cet article et partager mon expérience en ce qui concerne les voyages en train avec un vélo. Le transport de vélo est avant tout une initiative encourager par la SNCF (informations disponibles ici) même si ce n’est pas toujours au mieux.

Dans le TER, c’est simple. Dans le TGV, beaucoup moins..

Comme vous le savez peut-être, on peut prendre son vélo avec soi dans le TER sans aucun problème. Le vélo est accepté dans tous les TER et en dehors d’heure de pointe où cela peut être compliqué faute de place, il n’y a rien d’autre à faire qu’arriver en vélo et monter dans le train.

Quand il s’agit d’un TGV, c’est un peu plus difficile. En théorie, il faut normalement payer un supplément de 10 euros par trajet mais c’est en réalité par portion de TGV. J’ai fait l’essai d’un trajet Vannes <-> Grenoble, et comme il y a un changement de la gare Montparnasse à la gare de Lyon, cela fait 20 euros. De plus, cette option n’étant pas disponible sur tout les trajets, on ne peut pas toujours prendre le train que l’on souhaite.

Le vrai problème est qu’il faut prendre le billet au guichet en gare, seul eux peuvent réserver une place pour le vélo. Il est aussi possible de réserver son billet par téléphone, par contre la communication est payante, et entre la peur d’être mal compris, et l’inconfort d’une réservation au téléphone, je n’ai jamais profité de cette option. Tout cela semble un peu incongru quand on est habitué à prendre son billet en ligne ou sur les applications mobiles.. En effet, si ce modèle peut être bien pensé pour quelqu’un qui part en vacances, ou en week-end touristique, dans toutes les conditions qui permettent de s’organiser à l’avance et réserver son billet de train en gare en amont du voyage. Voici le descriptif donnée par la SNCF.

Mais au quotidien, c’est une vraie galère.

train2

 

Impossible de réserver en ligne, des surprises possibles s’il y a trop de vélos… il faut donc l’emballer.

Voilà l’exemple type d’un voyage en TGV qui se passe mal et qui m’est arrivé récemment.

En tant qu’étudiant, je fais de nombreux aller-retour entre mon école et chez mes parents et il m’arrive fréquemment de ramener un vélo pour le week-end. Les week-ends sont courts et je n’ai pas le temps de venir à la gare avant pour réserver. Cette fois-là, je n’avais donc pas réservé mon billet de retour mais je suis arrivé au guichet 1h avant mon train pour prendre un billet avec vélo sur le seul train acceptant les vélos. Au guichet on me dit qu’il n’y a plus de place pour le vélo, que je pouvais avoir une place mais sans le vélo.

J’ai bien sûr essayé de savoir s’il peut y avoir une solution mais le personnel de la SNCF ne se sentait pas vraiment concerné et ne m’a proposé comme unique solution d’abandonner mon vélo sur place…Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le vélo n’est alors pas accepté en tant que vélo, mais s’il est mis dans un sac, où on aura juste pris le temps d’enlever les roues, il sera alors accepté.

Je suis donc rentré chez moi, j’ai pris le sac de vélo de mon VTT et j’ai pris une place sans vélo le lendemain à 6h pour pouvoir rentrer de week-end à l’heure.  Il est donc moins cher d’aller à la gare en voiture avec un vélo dans un sac que d’aller à la gare en vélo, et c’est un peu dommage.

train

Si vous le rangez dans un sac, aucun soucis

Ce qui explique donc ce que je fait en temps normal, je ne paye pas le supplément, je prends un billet classique et je range mon vélo dans un sac. Ça prend du temps de le démonter à chaque fois, mais je n’ai plus de soucis et je peux enfin aller à la gare en vélo sans que ce ne soit un casse-tête. Pour ça bien sur j’ai une housse de vélo souple que je peux attacher à mon sac à dos pour le trajet à vélo. (disponible chez Probikeshop et Alltricks)

housse

En Eurostar, réservation possible, prix plus élevé mais tout est bien plus clair

Dans la même catégorie, j’ai récemment eu l’occasion de prendre l’Eurostar avec mon VTT entre Paris et Londres, et la c’est plus cher mais assez clairement expliqué. On doit déposer le vélo (on n’est pas obligé de le démonter), au service de transport à la Gare du nord, on paye alors 29 euros pour le transport, et on retrouve son vélo à l’arrivée au niveau du service de baggage une quinzaine de minutes après l’arrivée du train. La société de transport offre aussi la possibilité de réserver par téléphone, et ainsi d’être sûr qu’il y est de la place pour le vélo dans le même Eurostar sans quoi il ne peuvent garantir l’arrivée que dans les 24h après notre arrivée. Plus d’informations sont disponible ici sur le site d’Eurostar.

train3

Pour conclure, je dirais que se déplacer avec un vélo est possible mais n’est pas encore idéal pour des trajets longs. L’Eurostar gagne ici la comparaison avec le TGV.

  • Seignez

    Je vois que c’est toujours la galère de partir en train avec son vélo ! Pourtant c’est tellement sympa de prendre son 2 roues partout. Perso j’ai maintenant investit dans un porte vélo, donc avec ma femme on part en voiture avec les vélos, c’est beaucoup plus pratique ! Avis aux lecteurs intéressés, on est tombé sur un bon site http://www.portevelo-mottez.com le SAV est super et ils conseillent bien dans le choix d’un porte vélo. Bonnes balades à toutes et à tous :)

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Merci pour ce conseil (qui ne me semble pas totalement désintéressé, non ? comme là http://bit.ly/1axTBOV…) mais oui, on peut imaginer que dès qu’on est plusieurs, c’est encore plus galère pour transporter les vélos. Enfin, je crois qu’on essayera toujours de prendre le train avec le vélo.

  • http://fakler.bplaced.com Franz Fakler

    Si je fais un trajet avec le TGV et un velo de course – et je mets le velo les roues demontes dans un sac – est-ce que ca va aller ? – Etant donne que la SNCF considere tout avec des mesures inferieures a 120 x 90 cm comme bagage a main…

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Hey, excuse nous du délais de réponse, les vacances ont été très déconnectés.

      Nous l’avons fait plusieurs fois sans problème. Ça gène un peu dans le couloir mais on ne nous a jamais rien dit.

  • http://fakler.bplaced.com Franz Fakler

    J ai ete dans le TGV Mulhouse – Valence, et ensuite dans un autre TGV Valence – Barcelone, deux fois la meme chose : Des valises partout, aucun endroit ou poser mon velo (heureusement, j ai ete sans mon velo). Le premier train est parti de Strasbourg, le deuxieme en provenance de Bruxelles. Faut dire qu apres Nimes beaucoup de monde a quitte le train, donc a ce moment ca se degage. Mais sinon, il n y a pas d emplacements pour un velo, Le seul endroit que j ai vue etait en deuxieme classe, en bas du train (c etait un train a deux etages). Au deuxieme niveau il n etait pas possible deposer son velo.

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Ah oui.. Merci pour le retour d’expérience.

  • Louvel

    Bonsoir,

    Je recherche un moyen de transport pour aller de Rennes à Perpigna avec mon vélo de rando en mai 2017.
    Le site de la SNCF ? c’est laborieux et le résultat est plutôt décevant. Vraiment pas très intuitif !
    J’ai essayé alors avec le site de la DB Deutsche Bahn. C’est nettement plus simple. L’option vélo est dispo et le résultat est immédiat et détaillé (ex : 6 changements de TER pour regagner Perpignan et une trentaine d’heures :-((

    DB : https://www.bahn.com/fr/view/index.shtml

    Autre solution, Flixbus ! J’étudie cette solution.
    A+