Acheter un casque: pourquoi, quand et lequel?

Comme le diront mes frères, il m’arrive souvent de tomber en VTT. Je ne le cherche pas bien sûr mais ça arrive et parfois lourdement…bref il arrive que la tête touche le sol / une pierre / un arbre / …. La première question qui était le « pourquoi » n’en est donc pas une, nous portons tous un casque parce que cela sauve notre vie.

Lors d’un choc, c’est le polystyrène qui absorbe le choc pour que votre tête n’ait pas à le faire. Explication :

La coque interne est elle fabriquée à l’aide d’un matériau appelé EPS (mousse de polystyrène expansé), qui présente pour principale caractéristique de se déformer lors d’un impact. Ainsi, la force du choc subi est absorbée par l’intégralité de la coque et non plus par le seul point d’impact.

(merci casque-de-velo.com pour cette explication)

Il reste quand-même deux questions importantes et j’ai fait appel à Winnie pour m’aider à y répondre.

Quand faut-il acheter (ou racheter) un casque?

Ancien casque de VTT

Winnie porte un vieux casque, il est temps de le changer

  • Il faut en acheter un quand vous commencez, c’est évident.
  • Quand vous reprenez la pratique après quelques années : le polystyrène qui sert à amortir aura alors durci pendant que le casque était stocké dans votre garage (ou dans votre chambre, ou dans le grenier, ça ne change rien) et le casque perd toute son efficacité.
  • De même pour ceux qui dont la pratique n’a entrainé aucune chute (oui, certains sont prudents, notre père est dans ce cas-là), il peut être judicieux de changer de casque tout les deux ou trois ans.
  • Après une chute : s’il y a un impact il faut absolument changer de casque. Le polystyrène sera enfoncé et aura perdu son pouvoir d’absorption des chocs. Le casque est donc inutile.
  • Sinon pour ceux qui serait comme mon père, dont la pratique a été occasionnelle ces dernières années, mais n’a entrainé aucune chute, il peut être judicieux de changer de casque tout les deux ou trois ans.
Winnie a fait une chute

Winnie, le bras en écharpe, vient de faire une chute, il doit changer de casque.

Quel casque choisir ?

Passons maintenant à l’achat du casque, bien sûr le choix est associé à la pratique. Aussi, avant toute chose, la sécurité passant avant tout et ne rigolant pas, il faut que ce casque soit conforme (information vis-à-vis de la conformité). Il doit surtout y avoir le marquage CE, et de nombreuses information dont la date de fabrication (puisque leur durée de vie est limitée).

A chaque pratique, son casque.

En XC (cross-country, pratique définie par l’absence de terrains trop accidentés, c’est le vtt qu’on voit aux JO), on cherche un casque qui protège le crane de manière classique. En fonction du niveau de pratique, on peut chercher quelque-chose de léger et de bien aéré.

Winnie est prêt, il a son casque neuf et même des lunettes de protection !

On trouve des casques dans toutes les gammes de prix et selon la pratique que l’on souhaite avoir.

Il faut savoir qu’un casque trop bas de gamme peut vite devenir pénible et n’encourage donc pas à sortir et à le porter (fixation peu adaptée). Il faut y penser si vous achetez un casque pour un enfant par exemple, autant rendre la pratique agréable pour l’encourager à faire du vélo.

Tristan et moi possèdons le Crossfire de Bell (je ne l’ai trouvé nulle part, il ne doit plus être fabriqué, mais il est semble au  Delirium de Bell que l’on trouve ici chez Probikeshop.

Winnie fait de l'enduro !

Winnie est près pour la mégavalanche !!

En All-Mountain, voir Enduro il faut quelque chose de plus rigide. Le risque de tomber sur l’avant est également plus important, il faut se couvrir le visage.

Si on veut par contre pouvoir relancer et remonter, on peut pas avoir un casque de près d’un kilo sur la tête, il faut trouver le compromis entre poids, aération et protection.

J’ai personnellement un archi-enduro d’Urge (que vous pouvez trouver chez Probikeshop)  que je recommande chaudement, il est très respirant dans les relances, et très solides pour la chute (testé l’été dernier..), enfin son poids n’est pas trop handicapant. Toutefois, je l’attache au sac à dos lorsque il s’agit de faire de la déniveler positive sur chemin, et qu’il n’y a aucun risques de chute avec la vitesse.

Enfin pour une pratique plus engagée en descente, en freeride ou en Enduro (à très grande majorité descendante), dès qu’il faut mettre l’accent absolument sur la protection, on choisira donc le casque intégral. Winnie (je) n’en possède pas mais conseillerai les Urge comme ce Down-o-matic chez Alltricks.

Enfin, pour pratiquer du dirt, on conseille un casque « bol ». Retrouvez toute la diversité de casques (pratique et gammes) sur Probikeshop et Alltricks. Enfin, si en vélo il y a bien une priorité budget c’est pour la sécurité.

  • Emi

    Bonjour,

    Très bon article ! Je dois acheter un casque vtt et je hésite entre un casque de la marque Urge et un casque de la marque Catlike, j’ai vu les sites web http://www.urgebike.com/ et http://www.catlike.es/fr/fr/ pour plus d’info mais j’ai besoin d’aide ! Quel vous me recommandez ?

    Merci !