Back to hardtail : The SHAN of Hazzards – part 1- le montage, première impression.

Voila, sur mon CANYON nerve AM, il commencé à y avoir pas de petits soucis (roue arrière, fourche, …) et comme j’avais un peu d’argent, j’ai décidé de m’offrir un beau VTT, avec lequel je puisse progresser, passer presque partout, et réaliser certains rêves, comme celui-ci :

the escape from Union Production Co. on Vimeo.

Un endurigide, le SHAN of Hazzard

Cadre du SHAN

Mon choix s’est finalement porté sur le SHAN of Hazzard de production privée, pour de multiples raisons dont le style (je ne contredirais pas ceux qui disent qu’il s’agit d’un phénomène de mode). Un autre point, presque plus important est la possibilité d’avoir un axe de 12 mm à l’arrière, ou un axe de 9 mm. Le fait d’avoir le choix est important pour pouvoir repasser sur du 9 mm si je souhaite par exemple installer une remorque BOB pour faire de l’itinérance, mais l’axe de 12 mm est un peu plus rassurant car j’aime la rigidité et j’ai bien tordu l’axe de la roue arrière du nerve (qui depuis 2013 sont passé en axe de 12).

Axe de 12 mm

Axe de 12 mm

Géométrie du SHAN

  • Head tube angle: 66º
  • Seat tube angle: 72,5º
  • BB height: -30mm
  • Chainstay length: 420mm
  • Wheelbase s, m, l, xl : 1089,1109, 1129 & 1164mm
  • Seat tube length s, m, l, xl :400, 430, 470 & 510mm
  • Top Tube Horizontal, s, m, l, xl :560, 580, 600 & 635mm
  • Head tube length s, m, l, xl :105, 115, 125 & 135mm
DSC_0015

Les autres nouvelles pièces

Et oui, j’ai eu des sous mais pas une fortune tout de même, j’ai donc pour l’instant acheté une nouvelle paire de roues et une nouvelle fourche.

DSC_0012

Système LOC d’attache rapide

Les roues sont des Crossmax SX de 2010 (elles sont vieilles mais neuves), je les ai prises car elles n’étaient pas très chères, et qu’en 2010 on faisait déjà de très bonne choses (elles ne sont maintenant plus dispo mais je les ai trouvé chez Probikeshop).

DSC_0006

Crossmax SX 2010

La fourche est une durolux RC2 en 160 mm de débattement, de même ce choix est en partie dû au prix, et au fait que les fourches de SR suntour commencent à avoir de bon retour, donc pourquoi pas essayer.

DSC_0010

Fourche durolux RC2

J’ai aussi acheté un pédalier SLX avec bashguard, ainsi qu’un dérailleur avant (celui du CANYON était en « direct mount » donc directement vissé au cadre).

DSC_0009

Ce qu’il reste à venir

Pour tout le reste j’ai pris les pièces de mon CANYON, mais j’aimerai sur le long terme pouvoir récupérer mon Nerve, et pour cela j’aimerai plusieurs choses dont une tige de selle télescopique et un antidérailleur.

Première impression

Une fois monté, je n’ai pu resister à un petit tour pour savoir ce qu’il vaut. Je suis donc sorti quelques fois sur les bord de l’Isère pour voir ce qu’il donne. Et ce qui étonne c’est la nervosité du SHAN, il répond directement à toutes les sollicitation (les roues y sont aussi pour quelque chose je pense). Enfin, j’arrive à me faire très plaisir en remontant l’Isère le long de l’eau. Mais cela reste des impressions sur du plat, bientôt je vous dirai ce qu’il en est montagne.

Single le long de l’Isère à Grenoble

DSC_0016

Gaines de dérailleurs orange pour le style

DSC_0014