Compte-rendu d’un week-end à Swinley Forest

La semaine dernière, j’ai eu la chance d’avoir la visite de Yann à Londres, qui est venu avec son Canyon et mon Commencal.  Après avoir parcouru les rues de Londres, nous sommes partis pour le week-end à la forêt de Swinley.

La forêt de Swinley est géré par le Crown Estate qui a aménagé la forêt pour les activités de sports d’extérieurs, dont le VTT. Pour pouvoir rouler dans la forêt, il faut d’abord acheter un pass (2£) au « look out » (le nom donné au centre) à l’entrée de la forêt.

 

Look out center in Swinley Forest

 

On trouve au « look out » une air de pic-nic avec un restaurant sommaire mais suffisant. L’ambiance est très bon enfant, donc même si je suis un vrai paranoïaque du vol, on a pu laisser les vélos à l’extérieur et rester au chaud à l’intérieur pour faire une pause le midi.

Ils ont fait des travaux pour aménager de nouvelles pistes (malheureusement pas encore toutes ouvertes lors de notre passage) et ils ont réellement fait un joli travail. On trouve dans la forêt des pistes de différents niveaux : des pistes simples pour la promenade (les chemins de liaisons), des pistes roulantes plus sportives mais sans grosses difficultés techniques et enfin, des pistes de « downhill » techniques et cassante dans une zone appelée la « mountain bike expert area ».

Yann sur une piste roulante :

Yann sur une piste technique :

Pas de danger de se perdre ou de prendre une piste trop technique, les pistes sont bien indiquées. La dénivelé n’est pas très importante et les pistes vraiment bien construites pour ne jamais être dangereuses. De plus, les pistes résistent très bien à la pluie donc il n’y a aucune crainte à avoir en cas de pluie, vous pourrez continuer à rouler tranquillement.

Blue cycle track

 

On trouve des pistes pour tous les niveaux, donc tout naturellement, la forêt est peuplée de cyclistes de toutes sortes: du cycliste débutant sur des VTT un peu « frêles » aux descendeurs beaucoup plus expérimentés.

Groupe de jeunes avec des jolies vélo

Mon avis :

C’est la première fois que j’allais dans une forêt où les pistes avaient réellement été dessinées pour le vélo et cela change complètement l’expérience du vélo. Les pistes sont réellement roulantes et les virages s’enchainent bien.

Il est également très agréable de rouler au milieu d’autres cyclistes, ce qui n’arrive jamais en VTT si on ne fait pas partie d’un groupe organisé.

Je recommande donc très fortement cette forêt pour tous les amateurs de VTT, que ce soit du cross country ou du downhill.

L’avis de Yann : 

Cette forêt est vraiment aménagée pour le vélo. C’est avec un très grand plaisir que l’on parcourt les pistes de cette forêt. Même si la dénivellation n’est pas celle d’une station des alpes, on peut enchainer les pistes avec un bon rythme. Elles sont d’ailleurs, dans l’ensemble, bien conçues, si bien que la pluie ne nous a pas particulièrement dérangé, il y a peut-être une piste fine et avec des virages plats où l’on doit casser un peu son rythme par moment pour ne pas faire de sortie de piste. Sinon dans la partie experte où les pistes ont été peu modifiées, on constate que tout est bien fait, la pente est bonne (ni trop faible ni trop forte), l’eau s’écoule bien de la piste et les tables en bas de la descente sont bien proportionnées.

En revanche quand l’on compare les infrastructures disponibles ici par rapport à une station des alpes, la forêt est un peu déserte. En effet, au « look out » il y a juste un loueur de VTT qui n’est pas toujours ouvert, du coup depuis la forêt il n’est pas facile de trouver un endroit pour laver son vélo, ou le réparer en cas de grosse panne. Par exemple, nous avons du aller jusqu’au centre ville de Bracknell pour trouver un magasin de vélo (c’est à près de 25 minutes en vélo, donc vraiment loin quand le vélo ne roule plus) et ce magasin ferme ses portes à 18h le samedi voir 17h de temps en temps. Enfin nous n’avons pu laver les vélos qu’à un « Car Wash » pour 5£ ce qui finalement est bien plus que les 2£ dépensés pour se balader dans la forêt.

Mais c’est avant tout le lieu ou tous les VTTistes de la région viennent, et on retrouve ainsi une certaine ambiance, une entraide entre cyclistes en cas de panne etc.

Avoir la possibilité d’emprunter des pistes bien adaptées à la pratique du VTT à moins d’une heure de train de Londres est tout de même assez incroyable. C’est pourquoi je trouve cette endroit génial, et j’aimerais voir des endroits comme cela en France. Après tout on a de nombreuses forêts où la pratique du VTT n’est pas encouragée à cause de la gêne occasionée pour les marcheurs et de l’érosion du terrain par les vélos mais si l’aménagement d’une forêt demande un budget conséquent, une association peut déjà je pense en poser des bases.

Toutes les photos :

 

Pour  y aller :

Swinley forest

La forêt est à 1h20 du centre de Londres depuis Waterloo station (les trains acceptent les vélos le week-end). Il faut descendre à Martin’s Heron ou Bracknell.