Initiation au BMX race sur la piste de Saint-Quentin en Yvelines

En ce mois de janvier 2017, j’ai eu la chance de me rendre à Saint Quentin en Yvelines, afin de m’initier au BMX Race, sur la piste BMX du velodrome national.

Accès au vélodrome de Saint Quentin.

Pour ma part, je me suis rendu au vélodrome par le transilien (40 minutes depuis la Défense, avec un transilien toutes les 30 minutes au moins). Le vélodrome se situe proche de la base de loisirs de Saint Quentin et possède un parking suffisamment grand pour que ce ne soit jamais un problème de venir en voiture (il y avait un évènement sur la piste du vélodrome, et donc beaucoup de monde mais toujours de la place quand j’y étais). Depuis le centre de Paris cela peut prendre un peu plus d’une heure.

Velodrome national

Organisation de l’initiation.

Les initiations ont lieu le samedi en fin d’après-midi (à 17h et 18h) ou le mercredi (à 12h et 13h). Que l’on soit adulte ou enfant importe peu, la première fois que je suis passé voir il n’y avait que des enfants à faire l’initiation et l’ors de mon initiation nous étions presque que des adultes. D’autres créneaux sont disponible pour les personnes ayant déjà participer à l’initiation. S’il vous faut un peu plus de temps pour rentrer chez vous, vous avez la possibilité de passer la nuit à coté. J’ai été invité à passer la nuit à l’hotel Ibis qui est collé au vélodrome et donc à la piste de BMX ce qui m’a permis de prendre une bonne douche bien chaude et ne pas prendre le transilien de nuit, mais seulement le lendemain matin. Sur la place entre l’hotel et le vélodrome il y a quelques restaurants ou je suis aller prendre une petite bière et un bon burger.

piste bmx

Déroulement de l’initiation.

L’initiation dure 1h (c’est vraiment le temps parfait quand on est débutant), on commence par s’équiper avec coudières, genouillères, gants et casque intégral, il y a tout ce qu’il faut donc une bonne tenue de sport suffit. Ensuite on récupère un BMX, et on fait 5 minutes de petits tours sur le bitume afin de s’habituer à manier un BMX. Ce fut vraiment différent de mon VTT, entre la rigidité, la taille et la géométrie.

pump track

Après ces quelques petits tours sur le plat, on s’attaque à la pump track sur le bord de la piste, on prend alors en main le BMX et on apprend à pomper pour maintenir son allure. On fait quelques tours sur la pump track puis il est temps de passer à la piste de BMX. On s’est tout d’abord placé sur la fin de la piste avant le dernier virage avant de s’habituer à pomper sur les bosses de la piste, et apprendre à prendre les courbes. Rien de bien compliqué mais à force de pomper on commence déjà à s’essouffler.

Crédit photo: velodrome-national.com

Crédit photo: velodrome-national.com

Ensuite on passe à la rampe, il y a deux hauteurs, l’une est réservée à un certain niveau, l’autre plus petite sera pour nous plus que suffisante, et non en descendrons d’ailleurs toujours sur les freins, ce qui n’empêche pas de prendre suffisamment de vitesse pour ne pas trop avoir à pédaler sur le circuit. On nous apprend alors à tenir contre la grille de départ, car on se pose contre cette grille avec les deux pieds sur les pédales prêt à partir et on se maintient en équilibre en poussant sur le guidon (cela pousse ainsi le pneu contre la grille). Après 30 secondes on est tous debout prêt à partir.

Initiation au BMX

Une vidéo publiée par @leblogdupignon le

L’initiation se conclut alors avec quelques tours sur la piste par groupe de 4 (on est 8 à l’initiation), puis par un départ tous ensemble comme une mini course pour finir.