Test guidon de triathlon

M’étant récemment installé en région parisienne. Je me suis remis ȧ la piscine, et ȧ la course ȧ pied. Avec le vélo, il n’y a plus grand chose ȧ faire pour être prės ȧ faire un triathlon. J’ai donc décidé d’essayer un guidon de triathlon lors de mes séances de vélo de route autour de l’hippodrome de Longchamp.

J’ai testé un modèle de chez xlc disponible chez lecyclo.com.

 

Une installation rapide et facile.

L’installation est assez simple et rapide. A peine déballé le prolongateur peut être monté en quelques minutes, il suffit d’une simple clé Allen pour pouvoir le monter (les écrous n’ayant pas assez d’espace pour tourner il n’y a pas besoin de clés). Il faut cependant faire attention à avoir l’espace nécessaire sur le guidon pour pouvoir l’installer, ou alors enlever un petit peu de guidoline. De plus le diamètre de votre guidon doit être compris entre 20 et 25,4 mm (c’est assez fin), ce qui est le cas pour de nombreux vieux guidons mais attention avec les guidons récents qui sont de plus en plus large.

IMG_20150517_185939

Test d’utilisation : un prolongateur tout confort.

A l’utilisation, ces prolongateurs apportent réellement quelque chose au vélo. Avant cela m’arrivait de me coucher sur mon guidon mais jamais pendant très longtemps, aujourd’hui je peux rester des kilomètres couché sur le vélo. Il ne s’agit pas d’un modèle de compétition mais bien d’un modèle de loisir. A ce titre ce modèle offre un certain confort, les mousses sont assez épaisse et le prolongateur est assez surélevé par rapport au guidon.IMG_20150517_185947

 

 

Notre avis :

Ce prolongateur de guidon pour triathlon n’est pas fait pour ceux qui recherchent la performance (il existe ce modèle si c’est la performance que vous recherchez). Par contre si comme moi, vous cherchez à upgrader votre vélo de route qui vous sert seulement à vous maintenir en forme, ou à participer à un triathlon sans pour autant avoir l’objectif de réaliser une performance alors ce prolongateur vous ira très bien.