Voyage en Nouvelle Zélande, un super trip coupé court.

Au mois de décembre l’année dernière, j’avais prévu un long voyage entre la Nouvelle Zélande et l’Australie, malheureusement, comme la fin de cette article expliquera ce voyage fut beaucoup plus court que prévu.

Tout d’abord je suis parti en nouvelle Zélande avec Ethiad, l’avantage de cette compagnie aérienne est le fait qu’on ait le droit à 2 baggages en soute, et le vélo est un baggage comme les autres pour cette compagnie. Je n’ai donc pas eu à payer de surplus afin d’emporter mon vélo avec moi.

New-zealand

L’arrivée à Queenstown

Je suis arrivé un lundi en début d’après-midi, le temps de passé la douane et de rejoindre le loueur de van il était déjà 16h30 passé. Il faut bien lavé le vélo (surtout les pneus) pour passé rapidement le contrôle à l’arrivée. N’ayant rien réservé ou prévu passé la récupération du van, je suis parti en direction de Queenstown, puis ai continué un peu plus loin le long du lac, jusqu’à trouvé un petit parking ou il y avait l’air d’avoir quelques voitures avec des portes vélo. Une fois sur place, il s’avère qu’il s’agit d’une petite réserve on un réseau de chemin VTT a été réalisé par une association. Le singletrack qui permet de monter au carrefour d’orientation de ce réseau de chemins est tel que la monté fut plaisante (ce qui pour moi est quelque chose de plutôt rare). Sur ce petit parcours il y avait de nombreux couples de locaux, ou de groupes d’amis qui s’y retrouve après le boulot, ce qui témoigne de la culture du VTT là-bas.

Après m’être dégourdi les jambes, j’ai continué sur la route, jusqu’à ce qu’il n’y ai plus de route, et de trouver un petit parking perdu ou passer la nuit avec mon van aménagé.

My rides this week

Une publication partagée par Yann (@yannnico) le

Deuxième jour au bikepark

Mardi matin après avoir profité d’un bon petit café et quelques tartines de Nutella, je suis reparti pour Queenstown, et j’étais en bas du télécabine du bikepark pour l’ouverture. Le bike park de Queenstown est le meilleur bikepark dans lequel je suis allé pour l’instant. Le bikepark possède des pistes pour tous les niveaux, des pistes techniques et des pistes de sauts. Malgré une petite crevaison et la réalisation que j’avais perdu ma pompe, j’ai passé une des meilleurs journée. A la fin de la journée, je suis parti en direction d’un terrain de camping sur les bords du lac.

Queenstown bike park

Troisième jour au bikepark et l’accident

Le bikepark de Queenstown étant vraiment bon, j’ai décidé d’y passer une journée de plus, et de faire un peu plus de tours sur la piste de sauts. Malheureusement, vers la fin de la journée sur l’un des saut, avec la fatigue j’ai perdu l’équilibre est atterri trop court et fait un otb en tombant directement sur l’épaule et me fracturant alors la clavicule en trois morceau (aussi un doigt, et une côte). Heureusement, un groupe qui passait par ce trail est venu m’aider et a été chercher les secours et m’ont accompagné jusqu’au centre de soins (à 50 mètres du bas du télésiège).

Ce fut donc la fin du voyage, j’avais heureusement tout payé avec ma carte bleu (visa premier) et ai pu ainsi me faire rapatrier en classe affaire (les sièges sont vraiment indispensable quand on a une côte cassés).

Voici la vidéo de ce voyage: