Essai des surchaussures pour femme Georgia in Dublin

C’est le produit d’une marque au nom prédestinée à faire des éléments pour la pluie que nous allons tester aujourd’hui. Nous allons donc tester les surchaussures pour femme Georgia in Dublin disponible sur LeCyclo. Alors, le nous est due au fait que vous comprendrez aisément que ce n’est pas moi qui vais tester le produit mais ma compagne!

Des surchaussures, généralités, pour qui, pour quoi?

Toutefois, je vais aussi faire un petit récapitulatif sur l’utilisation des surchaussures et mes frères compléteront peut être l’article par des petits edit. Les surchaussures, pour qui, pour quoi?

Pour qui: là réponse est simple, pour tout le monte même s’il est plutôt rare de rencontrer des cyclistes en portant (surtout par chez moi).

Pour quoi: là encore c’est simple, pour avoir les pieds au chaud et au sec. Dès que l’on fait des balades qui durent un peu longtemps et selon les saisons, on a vite fait d’avoir froid au pied ou de les avoir humides. Sous peu que la température ne soit pas celle des tropiques, on peut attraper froid des pieds. Je rappelle que l’on perd beaucoup de notre chaleur par la tête (d’où un bonnet), par les mains (d’où les gants en plus de faire une protection en cas de chute) et par les pieds. Je trouve également qu’il est très désagréable de faire une balade à vélo quand on a froid quelque part et que les pieds font partie des parties qui sont les plus désagréables à avoir froid lorsque l’on fait du vélo.

Donc comme on perd beaucoup de chaleur par les pieds, et encore plus pour ceux ayant une mauvaise circulation sanguine, il est important de limiter cette déperdition avec de bonnes chaussettes, de bonnes chaussures et comme cela ne suffit pas toujours, de bonnes surchaussures.

Vous avez le choix quand même d’acheter de très bonnes chaussures, étanches, faites pour le vélo, mais généralement le prix peut en décourager certains et les surchaussures sont une bonne alternative notamment économique. Cela permet également de choisir la saison pour les porter car en été, lorsqu’il fait chaud, des chaussures étanches ne sont pas non plus toujours le meilleur choix!

Pour ma part, je mets mes surchaussures dès qu’il pleut ou que je sais que je vais rouler dans l’eau, ou les flaques et dès que la température descend en dessous de 10°C même s’il fait un grand soleil. Si j’ai trop chaud, ce qui ne m’est encore jamais arrivé, je peux de toute façon les ranger dans le sac. J’ai des surchaussures premier prix et auquel il manque 2 pointures (difficile à trouver en 48!) du coup, elles sont dans un état pas possible mais elles après plus de 3 ans d’utilisation, elles sont toujours aussi efficaces.

Pour en revenir à celles qui nous intéressent aujourd’hui, les surchaussures Georgia in Dublin, elles sont faites pour les femmes et pour une utilisation citadine. Elles épousent la forme de bottes, sont très montantes et sont particulièrement fluo afin d’améliorer la visibilité de la cycliste. Ma compagne m’a sorti en les voyant qu’au contraire les automobilistes risquaient de rester bloquer à regarder ses surchaussures et risquaient alors de lui rentrer dedans … bref elle a le sens de l’humour. (enfin on peut voir sur la photo qu’elle a pas tord)

DSC_7871

Pour l’instant et malgré le fait que nous ayons ces surchaussures depuis un long moment déjà, elle ne les a pas beaucoup utilisé alors qu’elle prend le vélo matin et soir pour aller en cours. La première raison est qu’il n’a quasiment pas plu ni fait froid avant les vacances de décembre, un comble pour la Bretagne me direz-vous. La deuxième est que pour les faibles pluies que l’on a eu ses bottes étaient suffisantes et la troisième est qu’avec l’ensemble du matériel qu’elle emmène déjà pour faire du vélo (casque, gilet fluo, gant …) cela fait encore quelque chose à porter en plus dans son sac (plus en terme d’encombrement que de poids, l’ensemble faisant 230 g) et comme elle a aussi toutes ses affaires de cours, ce n’est pas pratique pour elle entre les changements de salle, la pause déjeuner … vu qu’elle est obligé de prendre toutes ses affaires avec elle. En effet, elle utilise le vélo-star (vélo en libre service de Rennes et ne peut donc rien laisser accrocher sur le vélo comme on pourrait le faire avec un vélo personnel que l’on garerait à son job).

L’usage en balade fut lui aussi limité car lorsque nous allons nous promener ensemble, nous préférons qu’il fasse beau, et lorsqu’il fait froid, je suis le seul motivé à sortir!

DSC_7872

Mais quand même, ce que l’on peut en dire au vu des premiers usages. Les surchaussures sont faciles à mettre par dessus des baskets ou des bottes. Le scratch et les lanières permettent d’ajuster au mieux les surchaussures et de s’adapter à tout ce qui peut être en dessous. Le fait qu’elles soient montante protègent vraiment les chaussures et le bas du pantalon et couplé à un k-way ou un poncho, cela rend l’ensemble presque étanche.

En terme de visuel, c’est sûr que ce n’est pas nécessairement à la mode mais rappelez vous d’une certaine pub pour le gilet fluo de voiture, pour moi je suis rassuré de savoir qu’il y a encore un élément supplémentaire qui améliore sa visibilité auprès des automobilistes. Le modèle est toutefois disponible dans d’autres coloris pour être plus passe-partout (noir).

Alors les recommanderions nous?

Cela fait plus de trois ans que je roule avec des surchaussures et cela change la vie dès qu’il fait humide et froid et je pense que mes deux frères confirmeront cela! Dans l’ensemble je recommanderais sans hésiter de porter des surchaussures donc OUI. Ce matériel est simple à utiliser, mettre en place … et plutôt efficace contre la pluie et donc pour protéger les chaussures en dessous. C’est d’autant plus important si vous avez des chaussures ne supportant pas trop la pluie.

Nous n’avons d’ailleurs pas hésité longtemps lorsque l’on a vu que l’on pouvait tester ce matériel! (Enfin surtout moi qui me suis dit que cela lui permettrait de venir plus souvent faire du vélo avec moi).

Je pense toutefois que cela peut être perfectible en ajoutant un petit peu d’isolation à l’intérieur de ces chaussures pour qu’elles soient utilisables aussi pour le froid vu qu’elles sont pour l’instant surtout efficace contre la pluie.

Elles sont donc disponibles sur le site Lecyclo, les surchaussures en noir, et celles en jaune fluo au prix de 59.99€ (au 29/12/2014).