A quoi ressemble la vie de coursier de vélo à Paris ?

Etre coursier était un rêve que j’avais depuis longtemps. Passer ma vie sur mon vélo, être libre loin d’un métier de bureau, avoir une vie physiquement très active, faire partie de cette communauté.

Pendant un mois, j’ai pu réalisé ce rêve. Je ne le suis pas resté longtemps pour tout un tas de raisons mais j’ai pu tester ce metier. Je ne peux pas dire aujourd’hui que je ne chercherai pas à y revenir un jour tellement j’ai aimé ce mode de vie.

Je me suis rendu compte que beaucoup de gens étaient très curieux de mon expérience donc j’ai pensé que ça devait faire l’objet d’un article de blog. Cet article est très généraliste sur mon retour d’expérience, j’en ferai peut-être d’autre ensuite sur des points plus précis qui m’ont marqués.

Je tiens aussi a dire que mon expérience a été très courte donc forcément, je n’ai pas une vision complète de ce métier, juste celle d’un mec qui a été coursier pendant un mois.

A quoi ressemble la journée d’un coursier ?

Je ne vais pas pouvoir parler pour tous les coursiers mais uniquement pour ceux de la compagnie ou j’ai passé ce dernier mois.

On commence d’un point fixe (dans mon cas en bas de chez moi) et on commence tout de suite à enchainer les courses. On nous indique quand prendre notre pause déjeuner. Et quand on a fini la dernière course, on rentre chez soi. A aucun moment, on ne sera passé « au bureau”.

(un jour, j’ai eu la chance d’avoir la visite de ma copine lors de ma pause déjeuner)

Etre un bon coursier, ca demande quoi ?

Condition physique : Oui, il faut rouler et être constant. Sur une journée de 7h, on roule bien 4h ou 5h (le reste est passé dans les ascenseurs, à remettre les colis). Il faut pouvoir tenir.

Sens de l’orientation : Pour ne pas trop se fatiguer, pour aller vite, il faut prendre le meilleur itinéraire, pas toujours les grands boulevards que l’on connait bien.

Sang froid : ne pas s’énerver contre les voitures ou la circulation et toujours prendre le temps de choisir le bon itinéraire. Ne jamais foncer sans être sûr qu’on prend le meilleur itinéraire, que l’on va bien sur la bonne course, etc… Comme notre énergie et le temps sont précieux, il ne faut perdre ni l’un, ni l’autre à essayer de partir trop vite.

Avec qui travaille le coursier ?

Le coursier est seul sur la route. On n’a donc peu d’interaction physique avec ses collègues. On en croise aux feux, sur la route mais ce n’est pas le métier ou on aura le plus de pause avec ses collègues pour raconter son week-end ou discuter de la performance de Cam Zink au Rampage.

Toutefois, les coursiers font partie d’une vraie communauté. On est proche de tous les autres coursiers, quelque soit leur compagnie. On se dit donc bonjour à chaque arrêt, on discute un peu. C’est une vraie famille.

La seule personne avec qui le coursier interagit beaucoup est son dispatch. Le dispatch est la personne en charge de la gestion des courses. C’est lui qui va vous dire quelles courses effectuer et vous envoyer toutes les informations nécessaires.

Si le coursier à des jambes pour faire avancer le vélo, le dispatch est le cerveau permettant d’optimiser les courses. Le dispatch vous dit où aller.

Le coursier doit toutefois très bien connaitre Paris pour trouver les meilleurs itinéraires.

 

(Lors d’une course, un client a fait cette photo pour sa communication)

On roule avec son propre vélo ?

Dans la compagnie où j’étais, oui et je pense que c’est le cas pour toutes les compagnies où on roule sur un deux roues classiques (et non sur des vélo cargo).

J’ai donc roulé sur mon fixe avec un frein a l’avant.

Certaines compagnies demandent les deux freins, meme sur fixe et ça n’est pas rare de trouver cette configuration chez les coursiers. On trouve ensuite toutes sortes de vélo : route, VTT avec pneus lisses, « VTC », fixe, single speed, etc… les modèles sont quand meme essentiellement des modèles sportifs.

Que transporte-t-on ? 

Beaucoup de choses différentes. Ce sont essentiellement des grosses enveloppes et des petits colis mais on ne sait jamais ce qu’il y a dedans (ça fait partie du charme du métier).

Les coursiers à vélo transportent des plis de 500g et des petits colis au poids inférieurs à 3kg. On peut en transporter plusieurs mais je pense qu’il est rare d’avoir plus de 10kg sur le dos.

A quelle vitesse ?

Le métier de coursier est celui de la livraison d’urgence. Si un pli n’est pas urgent, il peut partir par la poste. Si on fait appel a une société de coursier, c’est qu’il y a une urgence. Etre donc dans les temps est extrêmement important.

MAIS, et c’est très important, cette responsabilité n’incombe pas au coursier mais à l’équipe au complet. Le coursier ne doit pas s’arrêter faire des pauses alors qu’il a une course urgente mais il ne doit pas prendre de danger. Le dispatch s’assure que pour chaque course, le coursier aura suffisamment de temps pour parcourir le chemin demandé dans les temps sans avoir à prendre de risque.

Pendant le mois ou j’ai été coursier, on ne m’a jamais demandé d’aller plus vite. La sécurité semble vraiment être la première préoccupation.

(Comme il faisait beau, j’essayais de trouver des parcs pour manger)

Combien de temps roule-t-on par jour ? Combien de km ?

L’emploi du temps dépend des coursiers. Dans mon cas, j’ai fait 35h sur 5 jours, soit 7h par jour.

Une partie des coursiers ne travaillent que 4 jours, certains en faisant 32h, d’autres avec 35h sur quatre mais cela demande une très bonne condition physique.

Aspects positifs de la vie de coursier :

– être payé à faire du vélo toute la journée, 7h par jour
– ambiance entre coursier
– être à l’air
– 35h, pas plus donc beaucoup de temps libre

Bref, si vous êtes fan de vélo, c’est un job idéal.

Aspects négatifs de la vie de coursier :

– la fatigue : les premiers jours, on a mal partout le soir. Les fesses souffrent. Bien sur, la condition physique s’améliore vite et au bout de deux semaines, j’étais déjà capable de vivre une vie normale le soir. Toutefois, coursier demande une forme physique et une énergie importante donc il faut beaucoup dormir et bien manger. Pas de soirées finissant a 3h du matin en semaine donc. Il faut des nuits longues !

– le climat :  J’ai eu énormément de chance. J’ai été coursier avec un temps splendide et quelques jours de pluie.

– le danger de la route : C’est évident, faire du vélo en ville est dangereux mais les accidents de coursier ont l’air rare.

– la pollution : Oui… paradoxalement, le métier de coursier à vélo existe parce que les embouteillages ne permettent pas aux voitures et aux scooters de se déplacer vite dans Paris. Donc sans embouteillages et sans pollution, pas de coursier a vélo non plus..

– le salaire : il est modeste et pour les loyers parisiens, cela peut être un vrai problème.

Vous avez des questions ? N’hésitez pas à les poser en commentaires, je répondrais avec plaisir.

  • Pingback: Le carnet de performance, Strava et mon nouveau compteur Rox 10.0 | Le blog du pignon()

  • clémentine

    Bonjour !

    Je suis intéressée par le métier de coursier à vélo.

    Je me demande juste si j’ai les capacités physiques : j’adore faire du vélo dans Paris, c’est mon moyen de transport privilégié et j’ai toujours eu envie de tester le métier de coursier mais je n’en ai jamais fait 7h par jour (!) et la contrainte de la livraison en urgence me fait un peu peur. J’ai une bonne condition physique, de l’endurance, mais je ne sais pas si je roule spécialement vite.

    Qu’en penses-tu ?
    Merci.
    Clémentine.

    • http://twitter.com/erwanicolas Erwan Nicolas

      Bonjour

      Tristan est actuellement en voyage, à vélo, et reviendra dans les prochains jours. Il pourra répondre à tes questions plus précisément que Yann ou moi à son retour.
      Bonne lecture sur le blog et @ bientôt

    • http://tristannicolas.com/ Tristan

      J’ai trouvé un wifi :)

      Je pense que ce qui compte, c’est de réellement aimer faire du vélo en ville. Il faut vouloir continuer à rouler quand on est fatigué, qu’il pleut ou qu’il fait froid.

      Les capacités physiques viennent avec le temps, les premiers temps sont durs puis on s’habitue. Quant à la vitesse, on ne demande pas aux coursiers d’être des champions mais d’être malins sur les parcours qu’ils prennent (cela joue plus que la vitesse) et d’être très prudents.

      Je ne sais pas quel âge tu as, ni tes besoins d’argent (un coursier ne gagne pas beaucoup malheureusement, sinon, je ne le serais sans doute encore) mais coursier est vraiment un job sympa que tu peux faire quelques mois pour t’amuser avant de faire autre chose.

      • Chasles

        Bonjour Tristan et Erwan,

        Merci pour vos réponses !

        Je suis surtout à un tournant de ma vie où j’ai l’occasion de pouvoir faire ce métier qui m’intrigue et que j’ai toujours voulu essayer. Ce serait en effet uniquement pour quelques mois, le temps de savoir un peu où j’ai envie d’aller par la suite. J’adore faire du vélo dans Paris, Paris étant d’ailleurs la condition pour faire du vélo ;-). Néanmoins, ce qui me fait un peu peur quand même, c’est d’être rapidement lassée. Je n’appréhende pas le vent, le froid, la pluie ou la fatigue mais simplement, je n’ai jamais fait 7h de vélo d’affilée dans Paris… Bon après, ce sont des questions auxquelles moi seule peux répondre, mais c’est vrai qu’avoir des retours d’expérience aide bien.

        Merci encore et bon voyage !

        Clémentine.

        • http://tristannicolas.com Tristan

          Alors, Clémentine, qu’as-tu finalement décidé ?

  • chloe

    Bonjour, je souhaiterais également devenir coursière à vélo à mi-temps pour financer mes études. J’aimerais me mettre à mon compte en statut d’auto-entrepeneur mais je trouve très peu d’info en ligne pour les coursiers à vélo. Est-ce que ca compte comme une activité commerciale, d’artisan ou libérale? Aussi dois-je avoir une assurance pour transporter colis ou repas pour les restaurants…est-ce qu’il y a un registre special? Merci beaucoup pour vos conseils !! Chloe

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Bonjour Chloé,

      Ouh là, je ne sais comment t’aider. J’ai été salarié en CDI donc sans aucune de ces considérations. Je te conseille de demander des infos sur les groupes Facebook de cyclistes (cherche d’abord dans les discussions précédentes, tu trouveras sans doute déjà beaucoup d’informations).

      https://www.facebook.com/groups/parischillracing/search/?query=auto-entrepreneur
      https://www.facebook.com/groups/380904245260481/search/?query=auto-entrepreneur

      Tu devras sans doute demander à faire partie des groupes pour lire les discussions. Si tu veux, envoie moi ton mail à tristan@leblogdupignon.com pour que je t’invite dans ces groupes.

    • Frank

      En ce qui concerne les assurances, en tant qu’auto-entrepreneur, c’est vous qui prenez la responsabilité du colis qui vous est confié, et parfois les plateformes intègrent une Assurance qui couvre le plat transporté, mais si vous avez un problème avec votre vélo ou si vous avez un accident, c’est de votre responsabilité. Je travaille chez +Simple.fr et comme plein de coursiers nous ont dit que ça manquait on s’est penché sur ce sujet et nous venons de sortir une offre : https://coursier.plussimple.fr Ca couvre le colis transporté, les problèmes d’accident, de vol, et couvre des frais d’hôpitaux en cas de pb. Dites nous ce que vous en pensez.

      • http://tristannicolas.com Tristan

        Merci pour ce message bien publicitaire

        • Frank

          Bonjour Tristan,
          je trouve plus juste en effet de préciser avec quelle casquette je poste le message, et je préfère cela à me faire passer pour un coursier, c’est plus honnête. Il y a 10 jours, lors de la manifestation, les sujets de protection étaient mis en avant par les médias, et nous nous finalisions la création du site. Nous n’avons pas pu parler de notre service à ce moment là. Sinon, on aurait été repris dans les médias et c’est d’autres que nous qui auraient parlé de nous. C’est appréciable que vous nous autorisiez à laisser ce message.

  • Cedric

    Bonjour.
    Pr ma pars, Pompier et Triathlete .
    J’aimerai bien en faire ma reconvertion, en terme de salaire ça touche les 1500€.ou frôle les 2000?.k
    Vs bossez ac des gps par moment ? je ne connais pas paris comme ma poche.
    Thanks beau métier je kif.
    Ciao

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Bonjour Cedric,

      Malheureusement, c’est juste 1500, pas plus (smic de base + 200 euros de prime vélo). Y’a pas mal de sportifs chez les coursiers dont de l’Iron Man :)

      Et non, pas de GPS mais un plan papier (si si). Tu connais vite Paris dès que tu roules :)
      ++

  • http://tristannicolas.com Tristan

    Joli palmarès !

    Je crois qu’avec les nouveaux services de livraison de repas par Internet, y’a beaucoup de nouvelles boites qui prennent des auto-entrepreneurs donc tu dois pouvoir être saisonnier.

    Tu peux trouver plus d’infos dans des groupes Fb de cyclistes

    https://www.facebook.com/groups/parischillracing/search/?query=auto-entrepreneur
    https://www.facebook.com/groups/380904245260481/search/?query=auto-entrepreneur

    Donne moi ton mail si tu veux que je t’y invite (le mail avec lequel tu utilises fb)

  • Ismael

    Bonjour je voudrais aussi devenir un coursière à vélo, a temps plein, avec quelle enterprise t’as eu cette expérience???

    • http://tristannicolas.com Tristan

      J’étais chez Novea.

      • Ismael

        Merci

  • cyril

    Bonjour, je voudrais simplement savoir comment deviens t-on couriser à vélo? ou postuler? merci

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Cherche les adresses d’entreprises de coursier et vas-y en vélo déposer un CV. C’est ce que j’avais fait :)

  • Vincent Delair

    Hello Tristan,

    Merci pour ton post, c est super intéressant.
    Je suis assez tenté par ce job.
    Ce serait pour moi une reconversion assez radicale. Connais tu des coursiers à Vélo avec une expérience un peu longue que la tienne avec qui je pourrais rentrer en contact pour discuter du job ? Sais tu comment je pourrais en contacter ?

    Merci,
    Vincent.

  • Mathieu

    Merci pour ce partage !

    Avis à tous ceux qui veulent devenir coursier donc ! Toutes ces informations sont très complètes. J’ai mon frère qui est coursier nantes (http://www.greencourse.fr/coursier-nantes) et j’avoue que j’ai même idée de quoi il vit toujours les jours. Là, je me rends compte à peu près de son quotidien.

  • Ben

    Bonjour, je ne vis pas sur Paris mais je souhaiterai devenir coursier afin d’avoir un petit salaire à la fin du mois le tout en allant en cours au moins 2 jours par semaine.
    Donc est ce que le fait de ne pas vivre sur la capital pose un gros problème ?

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Salut Ben,

      Je pense que cela dépend de là où tu habites. Si tu habites en proche banlieue et que tu peux venir à Paris, si tu es dans une ville où il y a des entreprises de coursiers, il n’y a pas de problème. Sinon, je vois pas trop.

      Je pense qu’il faut mieux directement t’adresser aux entreprises pour lesquelles tu aimerais travailler et voir ce qu’elles en penses.

  • thoto

    bonjour, j’aurais une question faut il avoir un forfait avec internet illimitez ou la societez a une wifi qui capte partout dans paris parce que paris jconnais un ptit peu ?

  • Youberjob

    Bonjour,

    Devenir livreur peut effectivement être intéressant pour générer des revenus complémentaires. Il est difficile de s’y retrouver entre toutes ces offres (Foodora, TokTokTok …) et les personnes souhaitant devenir livreur ont souvent du mal à identifier quelle plateforme est la mieux adaptée à leur situation. Youberjob a référencé et comparé les différentes plateformes permettant de devenir livreur indépendant : http://youberjob.com/devenir-livreur. Nous espérons que notre site vous sera utile pour comprendre les plateformes plus en profondeur avant de vous lancer ;).

    L’équipe Youberjob

  • Alex Łetuþþe

    Je me demandais quels sont les outils à disposition (feuille de route, boitier) et comment on reçois les infos des dispatcheurs ? Le post est vieux donc si qqun à une réponse !

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Pour la plupart, un téléphone avec une app. Soit c’est ton propre téléphone avec ton forfait Data, soit on te le fournit.

  • Priscilla Reby

    Super article sur un métier difficile!
    Merci de partager ton expérience!

    Priscilla Reby
    Co-fondatrice à Vélo Simplissime
    http://www.velosimplissime.com

  • Elie

    Bonjour j’ai 15 ans bientot 16 et je souhaiterais etre livreur livreur à vélo. Savez si c’est possible ?
    merci d’avance
    Elie

    • http://tristannicolas.com Tristan

      Bonjour Elie,

      Honnêtement, je n’en sais rien. Je pense que la limite d’age légal est 16 ans, comme pour tous les jobs (mais honnêtement, ce n’est pas du tout mon domaine d’expertise).

      ++

  • Elie

    Bonjour, j’ai 16 ans savez vous si je peux etre livreur a velo ?
    merci d’avance
    Elie

  • baptiste

    je suis coursier chez Nestor bon complément de revenu, valeurs humaines avant tout, le contacte avec les coursiers et top déjeuner du chef offert à la fin du service très bonne expérience en paralléle de mes études

  • Anne-Sophie

    Bonjour,
    article bien intéressant et bien fourni qui y détaille les + et les – de la vie de coursier,
    maintenant une a deux questions un peu plus précises :
    – Peut on faire des courses quand on veut ou sont-elles obligatoires?
    Style : on m’envoi les infos pour faire une course a 11h ou 12h : je ne suis pas disponible,
    puis je ne pas la prendre et/ou la refuser?
    ou est-ce formellement obligatoire de prendre les courses quand elles nous sont proposés?
    doit- on faire un minima d’heures par semaine ou sommes nous totalement indépendants ?
    exemple : si je veux faire 15h/semaine je serais rémunérée pour les 15 h faites et si je fais 35 h je serais rémunérée pour les 35 h ? ou doit on faire le même nombre d’heures chaque semaine?
    merci de m’aiguiller un peu (pour les connaisseurs) sur les possibilités de travail en termes d’horaires et de flexibilité.

    la deuxième question étant : ceux qui ont étés coursiers, (pour une ou plusieurs boites différentes) que conseillez vous : FOODORA / STUART / DELIVEROO?
    lequel de ces trois societés paye le mieux?
    Merci d’avance a ceux qui pourront m’apporter plus d’informations sur la question.

    Une bonne journée a tous