De Londres à Cambridge : deuxième sortie longue sur pignon fixe

Il y a quelques semaines, je me fixais un petit défi, aller voir la mer en fixie. 100km au Sud plus tard, j’arrivais à Brigthon. Ce week-end, toujours à la recherche d’endroit où aller, je décidais d’essayer 100km au Nord: Cambridge. Voici un court récit du périple, une route pour y aller et quelques images.

Tout d’abord, l’itinéraire :


Afficher De Londres à Cambridge sur une carte plus grande

Si vous cliquez sur le lien juste au dessus, vous pouvez l’enregistrer dans vos propres cartes sur Google maps.

J’ai trouvé cet itinéraire sur le forum LFGSS London fixed gear single speed, dans cette thread, l’ai très légèrement modifié pour l’enregistrer dans mon Google Maps et l’avoir hors-ligne pendant tout le trajet. Ce fut une très bonne idée comme mon téléphone ne captait rien pendant une grande partie du parcours.

Un peu dénivelé, rien que des jambes moyennes ne sauraient affronter

Le parcours emprunte des petites et moyennes routes.

  • Les moyennes routes ont l’avantage d’avoir peu de dénivelé (ça, c’est bien sur un pignon fixe), être souvent en bon état mais la plus forte fréquentation et la vitesse des voitures rend la balade moins agréable.
  • Les petites routes sont à l’opposé : balade champêtre, peu de voitures mais plus fréquemment en mauvais état et avec des pentes un peu difficiles à supporter sur un pignon fixe.

Ce parcours arrive à mixer suffisamment les deux. Toutefois, la dénivelé reste un problème pour le pignon fixe mais ça fait partie du challenge.

Pendant plusieurs descentes, il y a ce panneau :

Keep in low gear

Ce panneau est l’équivalent du « utilisez votre frein moteur français » mais sachant que la vitesse de vélo se dit aussi « gear », j’ai trouvé ce panneau assez ironique.

Prenez plus au sérieux la météo que moi

Autre que de se préparer à la dénivelé (qui n’est quand même pas l’Alpes d’Huez), je conseillerai de bien regarder la météo. 100km, c’est 5 ou 6h sur le vélo, les faire alors qu’on a les fesses mouillées n’est pas très drôle.

Il est importante  de noter que le parcours ne suit plus une voie de chemin de fer après un gros tiers du parcours. Il n’est donc pas possible de s’arrêter à n’importe quel moment et de prendre un train. Quand il s’est donc mis à pleuvoir de façon importante, je n’avais plus le choix. La gare la plus proche était Cambridge..

Voici une petite vidéo que j’ai prise pendant le parcours.

On ne le voit pas forcément mais il pleut bien.

Du côté de l’équipement à avoir, il est inutile de partir avec 100l d’eau. On traverse assez fréquemment des villages pour acheter de l’eau et remplir les bidons.

La route est globalement en bon état mais cela reste une route anglaise. Ma roue arrière n’est pas de très bonne qualité et j’ai encore cassé un rayon.

Second broken spoke. Should I buy a new wheel or have it repaired a second time?

Je suis bien sûr rentré en train.

So there is no doubt, I do come back by train :)

 

Facile sur un vélo de route

En conclusion, si la distance ne représente pas de soucis sur un pignon fixe, la dénivelé reste toujours un challenge. Par contre, elle ne poserait aucun problème et Londres-Cambridge semble un petit défi à la portée de n’importe quel cycliste sur route aux jambes encore humaines.

Cambridge est une ville surprenante, un mélange de ville étudiante et de ville touristique. La ville ancienne est vraiment jolie et le vélo y est tout partout.

A few hours on the bike later: Cambridge!

 

Je n’ai trouvé nulle part où attacher mon vélo !

Bikes in Cambridge

Derrière les grilles, il y avait un petit atelier avec des gens bricolant des vélos. Malgré le panneau indiquant de ne pas garder son vélo, le nombre de vélos est vraiment important.

Bikes in Cambridge

  • UnFrancaisàLondres

    Tu roules dis donc! Tu t’arrêtes plus. Encore une journée comme celle-ci et tu auras « virtuellement » fait Londres-Paris en fixie… C’est dommage que tu aies pas de compteur, je serais curieux de voir tes stats.

    • http://tristannicolas.com Tristan

      J’en ai sur mon VTT et je pense que je vais en mettre un sur mon fixie. Mais je suis réellement lent :)

      • UnFrancaisàLondres

        en même temps avec les bornes que tu te tapes en fixie, c’est compliqué d’être rapide. Tu veux aller faire un tour ce weekend? Mais pas 100 bornes…

        • http://tristannicolas.com Tristan

          Je ne suis pas à Londres ce week-end mais avec plaisir un soir de la semaine suivante ou le week-end qui suit ! Tu as mon mail il me semble :)