Où rouler en Bretagne: Brocéliande, Vallée de l’Aff

On s’éloigne un peu de Rennes pour une promenade dans les bois avec un peu de dénivelé, de la boue et de très beau paysage.

vallée aff

Difficulté : moyenne
Durée du parcours :1 heures 45 minutes
Longueur : ~ 24 km
Parcours : tracé sur Runkeeper. On reste sur le tracé général de la balade à Brocéliande comprenant le val sans retour et la vallée de l’Aff. On part toujours du même point, on change de parcours pour prendre direct à partir du point kilométrique 19.
Accès : Le départ se fait au lieu dit La Touche Guérin, où il y a un parking pour les départs de randonnée. C’est parti pour la balade: Au départ du parking, on prend le chemin qui part du fond de ce parking et on descend dans un premier petit vallon avant de remonter immédiatement de l’autre côté.
IMG_20130503_114200
Au sommet du raidillon, on continue sur la droite sur environ 150 m avant d’arriver à un départ de sentier sur la gauche. Il y a une barrière prise dans des buissons et l’on peut la contourner par la droite, le chemin y ayant naturellement pris sa place. On arrive alors dans la partie petit chemin qui commence à descendre vers le Val Sans Retour. La descente se fait très facilement, sur le début, il y a un petit passage rocheux et peu de visibilité dans les virages, pensez à utiliser la sonnette. La pente s’accentue et l’on peut prendre un peu de vitesse s’il n’y a pas de randonneurs. Après quelques dizaines de mètres, on aperçoit un peu cours d’eau, pensez à ralentir car il y a soit un virage important pour le passer sur une buse soit vous pouvez le franchir directement à gué, mais il y a une légère marche. La descente continue au bord du ruisseau, attention aux racines, aux branches.
DSC_6289
En bas, le petit ruisseau se jette dans un autre plus gros et c’est une autre intersection. C’est là le début du changement! A cette intersection, on prend à droite et on remonte tranquillement le chemin sur le bord du cours d’eau, 500 m plus loin, on reprend à droit pour continuer à remonter le long du cours d’eau toujours. Le chemin fait ensuite un coude puis remonte à côté de pâturage avant d’arriver à une route. On prend à gauche et on remonte jusqu’à passer devant un refuge LPO que l’on dépasse et on continu à travers un petit hameau. On garde la route principale pendant environ 2 km avant d’arriver à une intersection importante (avec la D40), là on prend la route qui est presque en face, il y a un arrêt de bus et des poubelles.
On descend et arrivée en bas de cette petite route, il y a un chemin qui part sur la droite. Vous verrez dès que vous arriverez en bas des panneaux indiquant que vous êtes sur le bord d’une base militaire et qu’il ne faut pas entrer. Il vous faut donc suivre  le chemin sans jamais vous en écartez sur la droite. A partir de là, c’est parti pour 5,5 km de petite descente sur le bord de l’Aff. C’est généralement un chemin très boueux avec quelques passages de gué.
Lors de mon dernier passage, le chemin était sec et les gué l’étaient presque. Par contre il y avait beaucoup d’arbres couchés en travers du chemin et il a fallu assez régulièrement porté le vélo mais rien de bien méchant.

Le sentier se termine sur un chemin carrossable qui mène jusqu’à une station de pompage que vous laissez sur votre gauche. Vous prenez donc le chemin carrossable et laissez ensuite un moulin toujours sur votre gauche avant d’arriver à une intersection avec une route. Juste de l’autre côté de la route, il y a un petit coin pique-nique, idéal pour reprendre des forces!

Bon maintenant il faut penser au retour et c’est un petit changement d’ambiance car il va falloir pas mal prendre la route. Si vous êtes avec des enfants ou des personnes pas trop à l’aise sur la route, vous pouvez simplement reprendre le même chemin qu’à l’aller. De même pour le retour, je vous conseille vivement la possession d’un GPS car on peut se perdre facilement dans la forêt par laquelle on coupera pour réduire le passage par la route.

C’est donc reparti, on prend donc la route pour passer au dessus de l’Aff (donc si vous sortez du chemin, c’est à gauche, si vous sortez des tables de pique-nique, à droite), puis vous commencez à monter la côté. Vous passez une petite série de S et à un endroit ou la pente diminue vous avez sur votre gauche un embranchement vers un chemin forestier qu’il vous faudra emprunter (au niveau du km 29,7 sur la carte). Vous faites un peu moins de 500 puis vous empruntez un chemin à droite et 200 m plus loin vous prenez à gauche sur un chemin bordant une ancienne éclaricie.  Ce petit chemin est bordé par un mini-talus sur votre droite. Au bout du chemin (juste avant le km 31 sur la carte) vous voyez que l’on fait un crochet alors que le chemin va tout droit.

En réalité la partie qui va tout droit n’existe plus; il vous faut donc à 30,7 km prendre à droite (il y a une énorme mare dans le carrefour) puis continuer sur moins de 100 m et prendre à gauche. Vous arrivez sur un chemin d’exploitation un peu plus usité, vous laissez une première intersection sur votre droite pour en prendre une deuxième sur votre droite toujours. Le chemin n’est pas engageant car on dirait une petite rivière ou une grosse mare de boue avec de belles ornières mais c’est par là. Normalement vous voyez des prairies au bout du chemin et même un peu la route (selon la hauteur de l’herbe). Le début est à peu près plat mais vous vous dirigez vers une petite route et une fois laissé un lavoir (31,3 km) sur votre gauche cela grimpe bien. Vous grimpez le bon raidillon et arrivez à un nouveau carrefour que vous traversez tout droit pour reprendre un chemin forestier, et là c’est tout droit jusqu’à la route (vous aurez laissé un réservoir d’eau sur votre droite à un moment).

Nous voici à la route qui relie Paimpont à Campénéac. Il faut donc prendre à gauche en sortant du chemin et prendre de la vitesse dans la descente et remonter de l’autre côté. On descend ensuite en passant devant la station biologique de l’Université de Rennes puis on continue sur la route jusqu’à retrouver l’intersection cité plus haut (celle avec l’arrêt de bus). Un nouveau choix s’offre à vous selon votre fatigue. Vous pouvez  prendre à droite (attention à ne pas prendre vers Tréhorenteuc mais la route qui est 15 m plus loin). Dans ce cas, vous retraversez le hameau, passez devant le refuge LPO et retrouvez le chemin fait à l’aller. A la descente il faut toujours prendre à gauche avant de retrouver le petit raidillon qui vous conduira jusqu’au parking.

Si vous êtes plus fatigué, vous pouvez continuer par la route sur environ 1km puis après une grande courbe à gauche, vous avez une petite route vers la droite, vous l’empruntez, une nouvelle intersection ou vous prenez à gauche et vous voila revenu sur le parking!

A savoir: il n’y a pas trop de point d’eau donc prévoir en conséquence! La balade n’est pas trop difficile mais il y a un peu de dénivelé! En période de chasse, il peu y avoir pas mal de chasseur sur les plateaux, il faut alors être prudent. Enfin, comme dans beaucoup d’endroit dans Brocéliande, il y a des chemins à droite et à gauche, vous pouvez donc faire varier un peu la balade en changeant de chemin, mais attention à ne pas se perdre! Vous pouvez voir sur la carte que nombre de chemin forestier quadrille la forêt mais tous n’existe pas toujours ou ne sont pas praticables!

Bonne balade!