Application de suivi d’activité sur Mobile: Runtastic

Cette fois-ci c’est un produit un peu différent que l’on va tester: l’application Runtastic pour le suivi d’activités vélo. Il y a quelques semaines, l’équipe française de Runtastic nous a contacté pour nous proposer de tester les versions Premium de l’application, ce que nous avons volontiers accepté. Chacun de nous va vous faire part de son retour sur une des variantes de l’application : VTT et route.

Erwan pour l’application Mountain Bike.

Pour la première impression, l’application est très claire et très simple d’utilisation. La prise en main se fait facilement et permet de lancer une activité très aisément.

Screenshot_2013-06-12-10-56-38

Réglages

Les réglages des paramètres permettent de  modifier les préférences pour que l’on puisse profiter de l’application au maximum.

Screenshot_2013-06-12-10-56-43

Je n’avais rien touché à la première utilisation mais dès la seconde, il y a quelques réglages que je vous préconise:

– réduire l’annonce de l’avancement à tous les 5 km.

– activer le mode pause automatique

Qu’en est-il en balade? 

Une fois lancée l’activité, je profite de la fonction qui lie runtastic avec le lecteur multimédia de mon téléphone pour lancer de la musique (attention, ne l’utilisez que sur des chemins avec une vue bien dégagée et ne l’écoutez pas trop fort pour rester à l’écoute du « chemin » et ainsi évitez de mauvaises surprises).

Durant la balade, j’ai donc les indications de parcours tous les 5 km, avec les données de temps, de calories consommées et la vitesse moyenne. Là, peu de grande nouveauté par rapport à ce que l’on pourrait trouver sur un compteur classique.

Un petit plus amusant aussi est l’encouragement en direct. Si vous avez connecté votre application avec vos compte (twitter, Facebook), les gens peuvent vous encourager en likant votre activité ou en sélectionnant des actions pré-enregistrées (faire la ola, applaudir, etc..) , et vous l’entendrez immédiatement dans vos écouteurs!

En terme de suivi, la localisation GPS est précise et l’on retrouve sur la carte le parcours que l’on pourrait situer au m près. Le relevé des points GPS se fait de manière très rapproché et permet donc un suivi cohérent.

De retour à la maison?

L’intérêt de ce type d’application c’est surtout ce que l’on peut faire après la balade avec les donnes récoltées. En plus d’être un cahier où chacune des activités est enregistrée; le site internet runtastic permet à la fois de se suivre (poids, fréquence cardiaque) et d’échanger avec ses amis ou de faire des « compétitions, challenges » avec eux.

En terme de données, on retrouve km par km, le rythme, la vitesse moyenne, la durée de chaque km, et les modifications d’altitude.

L’application étant connectée, elle enregistre aussi les conditions climatiques (températures, vent) ce qui permet de voir son évolution de pratique en fonction de nombreux paramètres.

Ensuite, on peut aisément partager les parcours réalisés et tenter alors d’améliorer les temps réalisés par chacun. Cela permet aussi de partager les parcours par leur localisation et ainsi de proposer ces balades avec des commentaires (comme on peut le faire sur ce blog grâce aux cartes ainsi obtenues).

De plus, il commence à exister une gamme d’accessoire qui vous permettront d’améliorer encore plus votre suivi d’activité! (peut être un test plus tard!)

Par contre, on peut regretter le fait que le site soit un peu trop chargé en information et qu’il faut parfois fouiller un peu pour trouver ce que l’on cherche.

En conclusion

Une application intéressante pour le suivi et le partage d’activité, suffisamment ludique pour que l’on veuille l’utiliser juste pour s’amuser à suivre ce que l’on fait et suffisamment complète pour l’utiliser comme suivi d’entraînement.

Tristan pour l’application vélo route.

J’ai utilisé de nombreuses applications de monitoring des performances avec le temps. De tout d’abord, comme la plupart des cyclistes, j’ai un compteur sur mon vélo (sur mon VTT, pas sur le pignon fixe).

Gros utilisateur d’applications de monitoring des activités.

Pour l’activité de tous les jours, j’aime bien moves qui résume facilement les activités de la journée. L’application résume les choses comme cela :

 

Screenshot_2013-06-16-21-23-48 Screenshot_2013-06-16-21-23-38

Pour la course à pied, je suis un fan de Runkeeper qui ne demande surement pas d’être présenter.

Pour le vélo, ma comparaison est Strava mais que j’utilise rarement.

Copies d’écran de l’application :

Écran principale :

2013-05-18 18.14.00

2013-05-18 18.14.46

Par section :

2013-05-18 18.15.00

Le relief :

2013-05-18 18.15.10

Calcul du type de terrain :

2013-05-18 18.15.22

 

Premières remarques :

Je n’utilise normalement pas d’application sur mon pignon fixe et pour une raison simple : la batterie.

Je peux utiliser une application pour courir car courir est une activité d’au plus 2h et pour laquelle je rentre ensuite immédiatement à la maison prendre une douche. Pendant cette douche, je recharge mon téléphone.

A l’inverse, j’utilise mon vélo pour la vie de tous les jours. Soit en ville pour me déplacer mais je ne suis pas sûr de trouver des prises de courant partout. Soit pour des sorties longues où je veux absolument garder de la batterie en cas d’urgence et pour toutes les fois où je me perds.

Il me faudrait donc un compteur / GPS ou un moyen de recharger mon téléphone en mobilité.

De ce point de vue, Runtastic n’a fait ni moins bien, ni mieux que les autres applications.

Look & feel de l’application

L’application route a un look & feel très proche de l’appli VTT. La navigation est facile, les informations claires, l’application est clairement dans les standards des bonnes applications de ce point de vue.

Les données récoltées m’ont également parues justes.

L’application ne permet que la récolte et l’affichage des données. Les fonctions sociales (voir le profil de ces amis, leur balade) est ramené dans le site. Cela simplifie l’application mais pour quelqu’un comme moi qui fait tout depuis son téléphone et l’iPad, c’est un peu dommage.

Quelles informations ?

L’appli fournit les données attendues :

– vitesse

– altitude et profil du terrain, mise en en parallèle avec les performances

– séquencage en miles / km pour voir l’évolution des performances

Je regrette seulement l’absence d’un séquencage en fonction des lieux comme le propose Strava.

Strava sépare le parcours en segments de façon automatique. Je ne serai décrire la fabrication des segments mais j’ai l’impression que c’est celle qu’on fait naturellement quand on coupe un parcours (une grosse montée, une descente, une ligne droite rapide) et affiche les performances en segment.

capture d’écran de Strava

Il y a ensuite un podium pour chaque segment des personnes les plus rapides.

podium segment

capture d’écran de Strava

 

Site Internet :

Le site n’est malheureusement pas au niveau de l’application et a un petit côté « arbre de Noël ».

screenshot runtastic

La page, bien trop chargée, est rapide à charger mais certains widgets peuvent être très longs. La présence invasive de pub fait un peu « mauvaise genre ». C’est réellement dommage car cela gâche un peu l’expérience.

De plus, on retrouve sur le site un nombre d’activité très importantes, un accès à la boutique, etc.. ils ont cherché à être bien trop complet sur la page d’accueil et l’expérience se révèle donc un peu trop brouillon.

Le site se révèle par contre très complet :

On peut comme sur les autres applications suivre ses amis. Il y a une application par sport et le site Internet centralise tout. Le flux d’activités rassemble donc plusieurs types d’activités :

runtastic - makes sports funtastic2

On peut aller voir les parcours des autres pour les télécharger et les effectuer à notre tour.

runtastic - makes sports funtastic

Encore une fois, la publicité envahissante rend l’expérience très désagréable. Le site fonctionne en freemium, on peut éliminer la publicité contre un abonnement mensuel.

J’aurais préféré avoir moins de fonctions et payer pour des fonctions supplémentaires plutôt que ces publicités envahissantes.

 Conclusion :

Je reprendrais les conclusions d’Erwan. L’application est simple et efficace. Le site, sans forfait premium est malheureusement désagréable à utiliser mais si vous ne cherchez qu’à mesurer vos propres performances, ce ne sera pas un problème.

Les applications testés peuvent être retrouvés ici sur le Play store d’Android, au prix de 4,29£. ou 4.99€.

– Road bike pro

Montain bike pro